Bicyclettes
2012-08-21 12:56:05 +0000

Réponses [15]

26
2013-01-14 17:27:37 +0000

Mon vélo habituel (pour mes déplacements) est un vieux vélo de montagne Cannondale avec des nappes de route. Il est parfait pour la ville, mais il me tue le dos, l'entrejambe, les mains, les pieds, etc. lors de longs trajets.

Il y a donc quelques années, j'ai acheté un vélo couché Bacchetta Giro 26 spécialement conçu pour une randonnée de plus de 2000 miles. Depuis, je l'utilise pour des trajets de plus d'une journée. Voici donc mes deux sous :

Confort : Faire du vélo couché consiste à s'asseoir sur une chaise de jardin et à appuyer sur ses jambes toute la journée. Selon l'OMI, aucun vélo à cadre en diamant (DF) ne pourra jamais rivaliser avec un "coude" pour le confort. Au cours de la dernière semaine de mon voyage, j'ai parcouru plus de 110 miles par jour, dos à dos, sans autre problème qu'une douleur aux genoux. Et surtout, vous pouvez regarder le paysage au lieu de l'asphalte, sans vous tordre le cou. C'est un énorme plus.

Safety : Le vélo que j'ai acheté a des roues de 26 pouces à l'avant et à l'arrière. Ma tête est quelques centimètres plus basse que sur un DF, mais je n'ai jamais eu de problème de visibilité. J'ai traversé plusieurs grandes zones métropolitaines dans un trafic assez dense et je ne me suis jamais senti en danger ou invisible.

Facteur d'abrutissement : Tout le monde est fasciné par le vélo. Tout le monde. À un moment donné, j'ai eu un mec à l'allure de Hell's Angels qui m'a crié "gentil porc". Beaucoup de gens me demandent si je l'ai construite moi-même. Un type s'est arrêté pour prendre une photo. Toutes les personnes qui ont fait des remarques sur le vélo ont été enthousiastes et amicales, à une exception près (en groupe) : les cyclistes vêtus de spandex, qui font généralement semblant de ne pas me voir.

Hills : Grimper des collines dans un virage n'est pas si difficile. Il faut juste de la persévérance. On ne se jette pas dans une colline, mais on peut y grimper pendant des heures. Le plus grand inconvénient est que sur une colline raide, si vous vous arrêtez pour une raison quelconque, il peut être pratiquement impossible de reprendre l'ascension. De plus, l'équilibre devient un problème à très basse vitesse.

Tout cela dit, "les palées sont idéales pour le tourisme, pour un usage utilitaire quotidien, et bien sûr illégales pour la course. De ces trois usages, le tourisme est le plus rare, et il est assez difficile de construire un marché autour de quelque chose que la plupart des gens ne font pas

C'est dommage, OMI - "les tentes sont très amusantes, mais la plupart des gens ne le sauront jamais. Mais bon, j'ai le mien et je l'utilise beaucoup. Si d'autres personnes ratent leur coup, c'est leur problème, pas le mien. Je pense que la plupart des coureurs couchés pensent la même chose.

26