Bicycles
2012-10-26 10:08:03 +0000
19

Quelle différence vais-je remarquer en passant d'un VTT à un vélo de route ?

J'ai un VTT avec 1,95 pneus. La plupart des pistes cyclables que j'emprunte pour aller travailler sont assez bien pavées/asphaltées, je ne passe pas sur des chemins de terre ou autres, bien qu'il y ait un peu d'asphalte mal entretenu.

Il y a aussi quelques collines qui sont raides mais pas longues, mais la plupart sont assez plates.

Quelle différence remarquerais-je si j'achetais un vélo de route pour mon trajet quotidien ?

Réponses [11]

29
2012-10-26 12:33:31 +0000
  • Vous trouverez le voyage beaucoup moins pénible, car vous réduisez considérablement le poids du vélo.
  • Vous pourrez également accélérer beaucoup plus vite, car la résistance au roulement sera réduite grâce à l'utilisation de pneus plus fins.
  • Votre changement de vitesse permettra probablement d'atteindre des vitesses plus élevées également.
  • Si vous aviez auparavant une suspension, vous remarquerez que la capacité d'accélérer, de freiner et de tourner est bien meilleure et plus précise.
  • Vous apprendrez rapidement à quel point les bosses sont inconfortables, vous devrez donc vous habituer à esquiver les pierres rondes, les nids de poule, etc.
29
16
2012-10-26 16:33:40 +0000

Quelle est la différence, avez-vous demandé. Quand j'ai commencé à rouler avec des pneus maigres, j'ai remarqué que les endroits éloignés, ceux que je mettais trop de temps à atteindre, devenaient très proches et je pouvais y arriver rapidement avec beaucoup moins d'efforts. C'est comme si la distance et le temps étaient déformés en ma faveur, comme le voyage dans le temps de StarWars.

L'inconvénient, comme déjà dit : il semble que vous passiez trop de temps à vous battre contre des boîtes avec des protections rembourrées, puis soudain vous êtes à mains nues et à visage découvert, volant à plus de 35 km/h autour d'obstacles traîtres que vous ne pouvez plus ignorer, en équilibre sur un guidon plus nerveux et plus dur où les leviers de frein ne sont pas toujours accessibles. Quoi qu'il en soit, il est impressionnant de voir à quel point un pneu de 23 mm peut être malmené si les jantes sont solides.

Une fois la nouveauté passée, cependant, on finit par connaître, respecter et admirer les forces et les faiblesses de chaque type de vélo, en étant également capable d'assembler, si on le souhaite, toute une gamme colorée de configurations hybrides possibles, ou même d'utiliser l'un ou l'autre type de vélo en dehors de son application principale prévue.

J'espère que cela vous aidera !

16
14
2012-10-26 14:10:11 +0000

Beaucoup.

Mais avant de sortir et d'acheter quelque chose de brillant et de neuf, pourquoi ne pas essayer un investissement à court terme dans quelques Conti Gatorskins de 26" à 1,25" pour votre mtb ? (Vous aurez probablement besoin d'une nouvelle paire de chambres à air également). Essayez de faire la navette avec celles-ci et je parie que vous remarquerez une grande amélioration par rapport aux pneus de 1,95", rien qu'en faisant cette modification relativement peu coûteuse.

(Alors sortez et dépensez quelques milliers de dollars sur un vélo de route en carbone et ce sera encore mieux !)

14
10
2012-11-04 11:05:28 +0000

Au fil des ans, j'ai utilisé les deux et, à mon avis, un VTT à queue dure avec des slicks de 1,25 pouce ou un hybride est la solution. Ce que vous perdez en vitesse de pointe, vous le gagnez en durabilité. Le VTT est bien mieux équipé pour supporter la punition des trajets quotidiens. Il n'y a rien de plus ennuyeux que de changer des tubes ou de trier des chaînes enchevêtrées alors que vous devriez déjà être au travail.

Un ensemble de barres de montée et de fin de course fait une énorme différence et vous permet d'ajuster votre position de conduite. Si vous avez besoin d'un peu plus de vitesse, achetez des chaussures à crampons ou simplement des pinces à orteils de la vieille école.

En ce qui concerne la vitesse, elle dépend autant du cycliste que du vélo. Je fais fréquemment des sorties sociales de 30 à 50 miles le week-end et je suis toujours à la hauteur de mon VTT 26". Les seules fois où je suis vraiment désavantagé, c'est dans les longues descentes en pente douce où je n'ai tout simplement pas assez de vitesses.

10
8
2012-10-26 15:10:41 +0000

Vous remarquerez tout de suite 3 différences majeures, avec d'autres différences que vous pourrez éventuellement mettre en œuvre à l'avenir.

  1. Les vélos de route sont généralement beaucoup plus légers que les vélos de montagne. Moins de poids signifie que vous pouvez aller plus loin ou plus vite avec le même effort que vous mettez dans votre VTT.
  2. Les vélos de route ont des pneus beaucoup plus étroits (par rapport à un VTT) avec une pression beaucoup plus élevée. Cela signifie que vous avez une résistance au roulement beaucoup plus faible sur un vélo de route. Une fois de plus, vous pouvez aller plus loin ou plus vite avec le même effort que vous avez mis dans votre VTT.
  3. Votre position de conduite sur un vélo de route est beaucoup plus aérodynamique que sur un VTT. Ainsi, vous pouvez aller plus loin ou plus vite avec le même effort que sur votre VTT.

Ce sont les différences de stock. En option, vous pouvez :

  1. Ajouter des pinces à pédales ou des pédales à crampons à votre vélo. Le fait de verrouiller votre pied à la pédale augmente l'efficacité de votre vélo. Cela peut faciliter de 10 % la conduite de votre vélo de route.
  2. Ajoutez des barres aérodynamiques - si vous faites souvent du vélo dans le vent ou si vous roulez assez vite, l'ajout de barres aérodynamiques vous donne une position de vélo supplémentaire avec une moindre résistance au vent. Cela peut vous permettre de rouler 10 % plus facilement sur votre vélo de route.
8
6
2017-09-05 13:44:39 +0000

C'est un vieux fil conducteur, mais peut-être que ma réponse aidera quelqu'un.

Je suis entré dans un magasin de vélos hier en pensant que j'allais acheter un VTT ou un hybride. Je les ai toujours utilisés et en France, où j'ai beaucoup roulé en ville, c'était nécessaire : il n'y avait presque pas de routes pour les vélos et je me levais et descendais constamment du côté marche, traversant les voies de tramway et franchissant les obstacles. Un VTT est bon pour ça, on peut se mettre debout dessus, slalomer n'importe où, s'arrêter et partir avec peu d'efforts et de maladresse. Avec un vélo de montagne/hybride, vous êtes "dans" le vélo, il devient une partie de vous et il vous protège.

Cependant, le gars du magasin n'avait rien de tout cela et m'a fait monter sur un vélo de route, ahhh ! Je me suis senti mal à l'aise et un peu effrayé quand il l'a tenu et m'a fait pédaler en arrière et ajuster ma position. J'ai quand même accepté de faire un tour d'essai dans le quartier, mais j'ai été un peu soulagé qu'il me tende un casque... Normalement, je ne m'embête jamais avec un casque.

Bref, me voilà donc, non pas dans ma position habituelle sur le vélo, mais plutôt perché sur ce cadre étroit. Le démarrage du vélo a été difficile, mais dès que j'ai démarré, je me suis senti bien. Je survolais la route avec une facilité que je n'avais jamais connue. Mais je n'ai apprécié cette sensation que pendant une seconde : les freins, où étaient-ils ? J'avais besoin de mes freins à leur position habituelle. Légèrement paniqué, j'ai appuyé sur les freins et j'ai constaté que je pouvais m'arrêter, mais pas aussi brusquement qu'en VTT. L'époque où l'on descendait une rue très étroite à toute vitesse et où l'on appuyait sur les freins aussi fort qu'à la toute dernière seconde était révolue... mais là encore, il n'y a pas tant de rues étroites aux États-Unis.

J'ai trouvé que la navigation dans la circulation à un feu rouge était inconfortable et je me suis demandé si je pouvais m'habituer au vélo, alors j'ai dit que je voulais prendre le vélo hybride de type VTT que je regardais. Monter dessus était un vrai bonheur, c'était si facile et si familier. Cependant, dès que j'ai pris la route, j'ai commencé à perdre cette sensation que j'avais eue avec le vélo de route, cette sensation de voler au-dessus de la route. Je suis monté sur le vélo, j'ai slalomé, j'ai freiné fort et j'ai recommencé, trouvant une certaine satisfaction dans mes pitreries.

Si le VTT avait été vraiment génial, je l'aurais peut-être même acheté, mais il n'était pas si bon. C'était un bon vélo et il aurait fait l'affaire, mais je ne l'aurais pas aimé. Je suis retourné au magasin et j'ai repris le vélo de route. La deuxième fois, je me suis sentie moins gênée et j'ai recommencé à voler au-dessus de la route.

J'ai acheté le vélo de route et j'en suis très heureuse. Un inconvénient pour moi est que je ne peux pas l'emballer comme je le faisais pour mon vieux vélo. J'avais un grand panier à l'avant et un grand porte-bagages avec deux paniers à l'arrière. J'allais à Home Depot, mais les outils, les planches, les torches tiki, etc., et je passais ensuite devant tous les conducteurs pleins d'espoir avec leur camionnette, je mettais tout sur le vélo et je partais, les laissant perplexes. Plus je mettais de poids sur mon vélo, plus il devenait stable et même si cela rendait le vélo plus lourd, l'effort pour le faire avancer n'était jamais insurmontable.

Sur mon nouveau vélo, transporter autant de choses serait impensable. J'imagine que les conducteurs de camionnette vont adorer ma moto ;)

6
6
2012-11-04 13:02:18 +0000

Au lieu d'un vélo de route pour les déplacements domicile-travail, vous pourriez envisager un vélo "hybride" spécifiquement destiné aux déplacements domicile-travail : voir par exemple cette question et cette réponse . Mon trajet est dans la circulation, donc beaucoup de démarrages et d'arrêts, et je roule par tous les temps : guidon plus plat (au lieu de tomber), freins à disque (utiles sous la pluie), garde-boue, porte-bagages et sacoche, et d'autres choses que vous ne trouveriez pas sur un vélo de route. Un vélo hybride offre de nombreux avantages en termes de vitesse, par exemple pas de suspension, des pneus qui ne se déforment pas et une gamme de vitesses adéquate.

6
3
2012-10-26 17:53:08 +0000

La différence est énorme ! Lorsque vous montez sur un jeu de pneus de route maigres, durs, à roulement rapide et sans crampons, vous avez l'impression que votre bicyclette a été libérée. Les crampons d'un pneu de VTT à basse pression créent une énorme traînée, et lorsque vous n'aurez plus à les pousser, la différence sera incroyable.

Vous remarquerez peut-être aussi que vous ne roulez plus avec votre poitrine sortie comme une voile. Vous constaterez que le nouveau profil aérodynamique, plus lisse, vous permet de maintenir votre vitesse avec beaucoup moins d'effort.

Vous remarquerez également que la conduite sur les pneus de vélo de route, plus fins et plus durs, est beaucoup plus rude sur les bosses et les nids de poule. Cet inconvénient vaut bien la peine de ne pas avoir la traînée. Vous pouvez faire un compromis en choisissant un pneu plus gros qui permet une pression d'air plus basse et qui vous donne plus de coussin, mais je préfère la traînée réduite que les pneus durs et maigres vous donnent.

Vous remarquerez probablement que la moto de route est plus légère et qu'avec votre moto plus légère et une traînée de pneus plus faible, il est beaucoup plus facile d'accélérer. En montant des pentes raides, vous remarquerez probablement que le rapport de vitesse de votre vélo est plus élevé et que vous pouvez manquer le rapport inférieur, à moins que votre vélo ne soit équipé d'un rapport de tourisme (troisième anneau intérieur plus petit). Dans la plupart des cas, la bande de roulement n'est pas nécessaire sur les pistes cyclables en gravier, mais si vous prenez un virage serré dans le gravier, vous remarquerez que vos roues s'effacent beaucoup plus facilement, alors faites très attention dans les virages.

S'il s'agit d'une configuration traditionnelle de type course sur route, vous remarquerez que le guidon et le système de freinage sont différents et qu'il est encore plus difficile de s'arrêter. Au début, vous constaterez également que le changement de vitesse est un peu déroutant et qu'il vous faudra peut-être un peu de temps pour vous y habituer.

Vous constaterez peut-être aussi que votre position de conduite est un peu moins naturelle et un peu moins confortable.

Procurez-vous un vélo spécifique à la route ou au trajet. Vous ne le regretterez pas.

3
1
2014-07-21 15:46:59 +0000

J'ai maintenant un vélo de route depuis 3 jours, depuis que je suis passé de vététiste à cycliste de route. J'ai parcouru un peu plus de 80 km et, d'après mon expérience, les deux vélos ont leurs avantages et leurs inconvénients. Le VTT est beaucoup plus lent. La largeur des pneus étant plus épaisse, il y a plus de contact avec la route, ce qui ralentit et demande beaucoup plus d'efforts, surtout en montée. Le vélo de route que j'ai, a des pneus fins et la différence de vitesse est incroyable. Le seul inconvénient que j'ai trouvé est que sans suspension, vous sentez vraiment chaque petite bosse ou bosse de la route et sur les longs trajets, cela peut devenir très inconfortable pour votre dos, votre corps et vos bras. La position de votre corps doit également être habituée. Se pencher vers l'avant plutôt que de s'asseoir droit est un peu bizarre, mais là encore, je m'y habituerai. Dans l'ensemble, même si je vais rester sur le vélo de route, vous allez adorer la différence de vitesse.

1
1
2018-06-15 09:19:08 +0000

En d'autres termes, quand je retourne faire du VTT après avoir fait du vélo de route, c'est comme si je nageais dans la mélasse.

1
0
2018-10-25 09:17:23 +0000

Cette vieille question a fait son chemin jusqu'en haut de la pile, et j'ai trouvé qu'en 2018, la plupart des réponses sont incorrectes.

Dans l'état actuel des choses, un vélo de route est effectivement plus rapide, mais les marges ne sont pas "énormes" ou "beaucoup" comme décrit dans les autres réponses, mais vont de petites à négligeables selon la taille (les plus grands coureurs donnent plus de puissance) et la condition physique du coureur et la qualité des pneus choisis. Depuis que cette question a été posée pour la première fois, les tailles de roues typiques des VTT ont augmenté, les 29ers étant les plus courantes (les roues plus grandes roulent plus vite). Les pneus VTT ont également beaucoup progressé, et il existe maintenant d'excellents pneus tubeless souples avec des composés de haute technologie qui roulent fantastiquement bien.

Pour moi, la différence entre un 29er avec un pneu XC de qualité et un vélo de route avec des pneus de qualité est d'environ 2mph. Cependant, si vous remplacez ce pneu XC par un pneu tourisme/gravier de qualité, la différence tombe à environ 1,5 mph. Cependant, sur le vélo de route, la différence entre un pneu d'entrée de gamme et un pneu de qualité est également de l'ordre de ~1,5 mph. En résumé, les pneus jouent le rôle le plus important à des vitesses de déplacement habituelles, et un VTT équipé d'un pneu lisse de haute qualité pourrait même être plus rapide qu'un vélo de route avec un pneu de mauvaise qualité.

0