Bicyclettes
2013-07-25 20:04:56 +0000
59

Quelle est la différence entre les vélos All-Mountain, Cross Country, Freeride, Downhill ?

Je suis un peu nouveau dans le monde du VTT et je vois différents termes pour décrire différents vélos. Quelle est la différence entre les vélos tout-terrain, de cross-country, de freeride et de descente ? S'agit-il simplement de mots de marketing ou représentent-ils des différences réelles entre les vélos (ou peut-être un peu des deux) ? Y a-t-il d'autres types de vélos de montagne qui m'ont échappé ?

Réponses [2]

65
2013-07-26 04:40:50 +0000

La liste suivante contient les caractéristiques de base et les différences entre les types de VTT mentionnés ci-dessus, plus 2 types de vélos que vous n'avez pas mentionnés. Notez que j'ai essayé de résumer et de "moyenner" les caractéristiques des VTT modernes utilisés aujourd'hui par les amateurs et les professionnels. Ainsi, 9 kgs pour les vélos de XC signifie que vous pouvez facilement en trouver des de 8 et 11 kg.

Vélos de cross country (XC):

  • 9 kgs
  • hardtail (suspension avant uniquement) généralement 80-100mm de suspension avant (air)
  • angle très prononcé du tube de direction
  • carbone ou aluminium
  • vitesses : 1x11, 3x10
  • roues de 29, 27,5, 26 pouces
  • vous permettra de faire 80 km de randonnées à travers les montagnes et de faire des montées incroyables. Ces vélos sont parfois considérés comme les "vélos de route" pour la montagne.
  • photo :

Tous les vélos de montagne (AM):

  • 13 kgs
  • suspension complète (air), généralement 120-160mm
  • angle du tube de selle raide (bon pour le pédalage), angle du tube de direction lâche (bon pour la descente)
  • carbone ou aluminium
  • vitesses : 1x11, 2x10
  • roues de 26, 27,5, 29 pouces
  • vous permettra de faire 30 km de randonnées en montagne qui comprendront des montées d'insectes et de très belles descentes. Ces machines ont été commercialisées sous le nom de "do it all". En fait, elles peuvent presque tout faire, mais rien de très bien. Ils sont également commercialisés comme "vélos de randonnée" ou "vélos d'enduro" avec quelques différences mineures.
  • photo :

Vélos de freeride (FR):

  • 18 kgs
  • suspension complète (bobine), 180mm
  • angle du tube de selle relâché, selle très basse, angle du tube de direction relâché
  • aluminium uniquement
  • vitesses : 1x7 - 1x10
  • roues de 26 pouces seulement
  • vous permettra de faire des chutes de plus de 2m sur le plat, de toucher des lignes épaisses, d'espacer les grands sauts, de descendre en territoire inconnu. Pour arriver au sommet, vous poussez généralement le vélo ou demandez à quelqu'un de vous y emmener en voiture.
  • photo :

Vélos de descente (DH):

  • 15 kgs
  • suspension complète (à bobine ou pneumatique), 200mm
  • angle du tube de selle relâché, selle très basse, angle du tube de direction très relâché
  • carbone ou aluminium
  • vitesses : 1x7 - 1x10
  • roues de 26 pouces principalement
  • conçues pour descendre des pentes à grande vitesse. Utilisées pour la course.
  • photo :

Dirt Jump bikes (DJ):

  • 12 kgs
  • hardtail, 80-100mm ou rigide (pas de suspension)
  • siège le plus bas possible, configuration très rigide, frein arrière seulement
  • acier ou aluminium
  • vitesses : aucune
  • roues de 26 pouces
  • construit pour les sauts soignés, les pistes de pompage, le skate park
  • photo :

Vélos de type slope (SS):

  • 15 kgs
  • suspension complète (hélicoïdale ou pneumatique), 140-160mm
  • siège bas possible, configuration rigide
  • aluminium
  • vitesses : aucune ou peu (1x7) avec levier sur le cadre pour permettre le pivotement des barres
  • roues de 26 pouces
  • construit pour les compétitions de parc contenant des sauts, wallrides et cascades d'une taille folle. Peut être utilisé pour les courses de 4X ou les courses de double slalom.
  • photo :
65
50
2013-07-25 20:51:45 +0000

Si vous pouvez imaginer un compromis entre un vélo de montagne léger et facile à pédaler, et un vélo solide avec beaucoup de débattements de suspension pour affronter des terrains plus difficiles, vous obtiendrez peut-être un diagramme comme celui ci-dessous.

En passant d'une catégorie à l'autre, nous obtenons des vélos plus lourds, plus difficiles à pédaler, mais qui peuvent affronter des terrains de plus en plus difficiles, des sauts plus importants, etc. Le diagramme montre également le chevauchement entre les catégories car, selon la façon dont le fabricant a configuré le vélo, on peut affirmer qu'il pourrait être considéré comme appartenant à l'une ou l'autre catégorie.

50