Bicycles
2011-07-02 02:31:40 +0000
20

Qu'est-ce qui rend la graisse appropriée pour les vélos ?

J'aimerais graisser ma tige de selle, et devant moi j'ai un tube de "CMD Extreme Pressure Lube #3" qui prétend être bon pour "les roulements à billes, les roulements à rouleaux, l'emboutissage profond, la rotation des rivets" et une foule d'autres applications industrielles que je ne comprends pas.

Est-ce que cela a des chances de bien fonctionner ?

Sinon, qu'est-ce qui rend la graisse appropriée ? Je suis sûr que je pourrais choisir quelque chose de "spécifiquement destiné" à la LBS demain.

Réponses [5]

18
2011-07-02 05:29:00 +0000

Phil Wood, le propriétaire de l'entreprise d'outils et de composants pour vélos du même nom, a déclaré un jour que sa principale exigence lorsqu'il achetait des barils de graisse pour sa société, était que la couleur verte soit exactement la même que celle du lot précédent, afin de ne pas recevoir trop d'appels téléphoniques lui demandant ce qu'il avait changé. En ce qui concerne les besoins fonctionnels :

  • Pas trop fine - Une graisse fine, comme Slick Honey , fonctionne très bien, mais seulement pendant un temps très court. Si vous voulez des performances idéales, et que vous ne craignez pas de réviser votre moto toutes les deux semaines, utilisez ceci.

  • Pas trop collante - La graisse pour roulements de type moto/automobile a tendance à être très collante et très épaisse. Elles sont conçues pour s'amincir à des niveaux de chaleur et de friction plus élevés que ceux qu'atteint une bicyclette. Elle durera donc longtemps, mais sera tendue au toucher et ajoutera de la friction à vos roulements.

En général, achetez un tube de graisse à outils Phil Wood ou Park, et n'hésitez pas à utiliser tout ce qui a une pureté et une consistance similaires à l'avenir.

Edit: Après avoir lu la réponse de Matthew sur cette page , je me suis rendu compte que je n'avais pas signalé les 2 cas où la graisse est importante. Dans le cas du carbone, voir ici . Dans le cas du titane, pour tout cadre non carbone, vous devez utiliser une graisse à base de pâte de cuivre, communément appelée TiPrep . Elle est salissante, agaçante, se répand partout, mais elle reste en place, ce qu'aucune autre graisse à ma connaissance ne fait pour Ti.

18
9
2011-07-02 10:15:32 +0000

La meilleure graisse est celle qui contient le moins de contaminants. Tout le reste est secondaire.

Naturellement, la graisse ne contient pas de contaminants, mais dans l'atelier, elle attire la saleté, comme s'il s'agissait d'un énorme aimant.

C'est pourquoi l'emballage est important. Le grand bac que vous avez pour la voiture/moto/bateau/cage de licorne ne convient peut-être pas très bien à la moto, car les petites quantités nécessaires au reconditionnement de vos moyeux peuvent être difficiles à distribuer proprement. C'est pourquoi les petits tubes, tels qu'ils sont vendus dans les magasins de vélos, valent le coup, même si vous en avez déjà une cuve à la maison. Avec un tube, vous pouvez toujours en essuyer le bout.

Il existe des tubes de graisse à prix abordable, par exemple la gamme de graisse au lithium "Weldtite" au Royaume-Uni, qui fonctionnent parfaitement et qui en contiennent beaucoup même dans les plus petits tubes. Il existe également des tubes de graisse plus chers, avec des distributeurs fantaisistes et des formules fantastiques - on peut imaginer qu'ils sont largement supérieurs mais, dans la pratique, la graisse est secondaire à la précharge, à l'usure des pièces et à un assemblage correct. Si vous aviez deux vélos identiques, l'un rempli de graisse chic et l'autre de graisse abordable, et que vous faisiez du "blind riding", je doute que vous puissiez goûter à la différence ou que vous trouviez qu'il faudrait en entretenir un plus tôt que l'autre. D'un autre côté, si vous aviez un vélo remis à neuf par un mécanicien expérimenté avec de la graisse au lithium légère normale et un vélo identique rempli de graisse marine chic remis à neuf par quelqu'un qui doit réfléchir à deux fois à la manière de serrer un boulon, je pense que le premier aurait une qualité de conduite remarquable. Je préférerais avoir mes pièces Campagnolo avec de la graisse Campagnolo, mon kit Shimano avec la "bonne" graisse Shimano et ne pas me sentir "déçu" par de la graisse bon marché. La graisse au lithium abordable est légère (ce qui est correct), mais on s'imagine qu'elle s'en va au lavage.

En ce qui concerne l'application de la tige de selle, le matériel dont vous disposez fonctionnera probablement bien, tant que votre tige de selle n'est pas en fibre de carbone ou que votre cadre n'est pas en titane. Dans le cas contraire, vous devez graisser votre tige de selle, à moins que vous ne vouliez utiliser le chalumeau pour la faire ressortir. La meilleure graisse pour la tige de selle est le lithium léger - un revêtement léger de ce produit abordable est préférable car il n'est pas trop graissé ou mal réparti (il faut que le boulon de la tige de selle soit très serré). Un troisième avantage est que vous pouvez nettoyer l'excédent un peu plus facilement.

9
4
2011-07-02 12:18:00 +0000

Pour graisser une tige de selle, vous n'utiliseriez pas la même graisse que pour un roulement. Pour la tige de selle, vous voulez une graisse "propre" et qui adhère bien, et non une graisse conçue pour supporter les extrêmes des roulements de roue. De la "graisse blanche" ou de la graisse au silicone sont des options possibles, ou même une huile lourde. Une quincaillerie aura des options, si vous décrivez l'application. (Ce n'est pas que l'utilisation de la graisse que vous possédez soit très préjudiciable, c'est juste qu'elle sera inutilement salissante et qu'elle s'éliminera un peu trop facilement sous la pluie)

Pour les roulements, il est préférable d'utiliser de la graisse Phil Wood ou Park de votre magasin de vélos local (ou en ligne), à moins que vous n'ayez un vélo exotique dont les spécifications sont différentes (dans ce cas, suivez les spécifications à la lettre). Un petit tube de graisse pour vélos durera longtemps et ne représente pas un investissement important. Mais le matériel dont vous disposez est certainement adéquat, et je n'hésiterais pas à l'utiliser si c'était la seule chose à portée de main.

4
2
2012-03-16 16:36:58 +0000

La graisse a généralement deux fonctions dans un vélo :

  1. Lubrifier les filetages ou les pièces métalliques qui sont serrées ensemble. Pour ces applications, toute graisse raisonnablement épaisse devrait suffire.
  2. Lubrification des roulements. Lorsque la graisse à côté d'un roulement est soumise à une charge, elle n'agit plus comme un liquide, mais comme un solide. Il est important d'avoir une graisse suffisamment fine pour ne pas gêner le mouvement des roulements, et suffisamment épaisse pour éviter le contact entre le roulement et la coupelle/cône. C'est là que les graisses spécifiques aux vélos sont appropriées.
2
1
2015-05-27 19:56:59 +0000

Des décennies d'expérimentation et je suis toujours un pigeon pour la "prochaine grande chose". Voici quelques informations auxquelles je fais confiance :

  1. L'anti-grippant Tiprep est utilisé pour toutes les pièces de vélo qui sont rarement serrées ou boulonnées, en particulier les métaux dissemblables où la corrosion galvanique se produit ; le Ti est mauvais, mais l'Alu to Alu ou l'acier/Ti peut être encore pire. Les graisses ne sont PAS antigrippantes, ni un lubrifiant, mais une fine couche limite à haute pression.

  2. De la loctite bleue pour un écrou/boulon sur deux, y compris les filets extérieurs des bagues de blocage sur les cassettes, car j'en ai vu plusieurs se desserrer au fil du temps. Agit également comme protection contre la corrosion, mais avec l'avantage d'une résistance contrôlée aux vibrations.

  3. Krytox pleine puissance - coûteux, mais idéal pour le glissement de métal à métal par friction, comme dans les plaques de changement de vitesse, la lubrification des câbles. C'est un collecteur de saletés assez sec et peu salissant ; ce n'est PAS une bonne graisse pour roulements, car elle semble sécher ou s'agglutiner, sans s'accrocher.

  4. Pédales - La graisse Shimano a duré des années, assez propre, mais mon Viperlube high tech semble avoir été lavé ou avoir tourné sur quelques centaines de kilomètres. Aucune des graisses courantes ne s'est avérée aussi durable (ni très résistante à l'eau) que l'originale lorsque les roulements ont été remballés, un mystère car peut-être que la graisse Shimano est vraiment bonne. Si vous êtes doué, essayez chaque côté d'un moyeu ou d'une manivelle avec un produit différent et notez dans le temps ce qui semble plus propre/neuf à chaque utilisation.

  5. La plupart des lubrifiants automobiles sont conçus pour résister à des températures extrêmes, à la corrosion et à la pression, et sont soit pompés/circulés dans des endroits fermés, soit maintenus dans des bottes, de sorte qu'ils sont trop épais, trop fins ou trop collants pour les vélos dans la plupart des endroits.

1