Bicycles
2011-11-30 04:57:58 +0000
31

Triple contre double plateau ?

Je suis en train d'acheter mon premier vélo de route, et j'ai demandé beaucoup de conseils à mon père qui était un cycliste sérieux à une époque. Après lui avoir montré un vélo potentiel, il l'a rejeté par un simple "tu ne veux pas de triple" sans aucune explication sur le pourquoi.

Quels sont les avantages et les inconvénients d'avoir un Triple, par rapport à un Double plateau ? Est-ce différent des vélos de route, des vélos de montagne ?

Réponses [15]

17
2011-11-30 09:03:23 +0000

L'idée était qu'un triple n'était qu'un double avec une petite bague de grand-mère (c'est-à-dire que seules les grands-mères devaient utiliser cette bague), et qu'il y avait donc un certain snobisme dans un triple ; qu'il était conçu pour ceux qui avaient besoin d'un peu plus d'aide. Ainsi, lors de la course d'entraînement du club, vous pourriez être taquiné pour cela. (Google pour "triple anneau de grand-mère" pour les diverses discussions et badineries du forum ; ne vous inquiétez pas, la plupart des réponses sont SFW.)

En pratique, cela ne signifie pas nécessairement un plus gros engrenage en haut (c'est-à-dire un gros anneau avant et un petit anneau arrière) mais un engrenage beaucoup plus bas en bas, pour les collines. Ainsi, avec la même cassette arrière, vous pouvez comparer un double 50/34 à un triple 50/39/30 (bien qu'un 50/34 soit probablement plus ce qu'on appelle aujourd'hui un "compact"). Cette gamme de triple combinée à une cassette arrière typique de 12-28 fonctionnerait pour la plupart des collines.

Vous avez également beaucoup plus d'options ; vous obtiendrez donc des rapports effectifs similaires de plusieurs façons, parce que les gammes sur le grand anneau se chevauchent davantage avec le milieu, et le milieu avec le petit. Il est également plus facile de changer de vitesse sur l'anneau avant d'un triple, sur une compacte, vous devrez souvent changer une ou deux vitesses à l'arrière lorsque vous passerez à l'anneau avant plus grand, ce qui signifie que la chaîne est tirée dans les deux sens et qu'elle est un peu plus tendue. Mais sur le triple, vous n'êtes pas aussi loin, donc vous n'aurez souvent pas besoin de changer de vitesse à l'arrière en même temps que de passer à l'avant.

17
14
2011-11-30 21:08:23 +0000

Comme les autres l'ont déclaré, il n'y a rien de mal à avoir différents types de transmission (triple, double, 1x, simple, etc.). Les groupes motopropulseurs compacts et les triples sont de plus en plus courants, car ils offrent un ensemble d'options plus faciles à utiliser pour la conduite occasionnelle. Un double traditionnel pour un vélo de route peut être plus que ce que la plupart des gens souhaitent pour une conduite décontractée. Par exemple, si vous prenez une marque de vélo et que vous regardez son vélo de route d'entrée de gamme, il sera généralement équipé d'un triple ou d'un compact. Le vélo haut de gamme est souvent équipé d'un double traditionnel ou d'un compact.

Selon mon expérience (lire, mon opinion), un triple offre quelques "inconvénients" :

  • L'entretien d'un triple est un peu plus compliqué. Au lieu de régler un dérailleur avant pour deux positions, il faut en régler trois. Ce n'est pas plus difficile à titre préventif, mais avec plus d'options, il y a plus de choses à régler pour obtenir un bon déraillage.
  • Un triplé crée plus de chances d'enchaînement croisé. C'est là que la chaîne se trouve à un angle excessif qui peut causer de l'usure. Avec un triple, on peut discuter sans problème de la vitesse de la cassette arrière si l'on se trouve dans le plateau du milieu (bien que ce ne soit toujours pas recommandé), on "perd" davantage de la cassette quand on se trouve dans les petits ou grands anneaux. Encore une fois, c'est juste quelque chose que l'on apprend à gérer mais que je trouve personnellement agaçant dans certaines situations (course et VTT).
14
12
2011-11-30 12:57:58 +0000

De toute évidence, plus c'est simple, mieux c'est, et un triple est un peu plus "grincheux" à entretenir et à utiliser qu'un double. Mais sur la plupart des vélos, cela signifie que vous aurez à la fois un grand rapport légèrement plus grand et un petit rapport nettement plus petit, en plus d'avoir des "sauts" plus étroits entre les rapports. La manière exacte dont tout cela va se dérouler dépend bien sûr du choix du fabricant de pignons (ou de votre choix de pièces de rechange).

Bien que les snobs du vélo puissent mettre le nez dans les triples, il y a très peu de choses qui ne vont pas chez eux et beaucoup de choses qui sont "correctes". Les deux seuls points négatifs sont une légère augmentation de la difficulté à changer le dérailleur avant (minimisée avec des dérailleurs indexés correctement réglés) et le poids supplémentaire négligeable.

12
6
2012-10-24 14:50:24 +0000

L'obtention ou non d'un triple dépend vraiment de :

  1. Le niveau de forme physique
  2. La géographie de la région où se trouve la circonscription.
  3. Si vous n'êtes pas (actuellement) en forme pour faire du vélo, alors un triplé est une très bonne idée. Si vous achetez un vélo pour vos loisirs et dans l'espoir d'améliorer votre condition physique, la dernière chose qui vous intéressera est d'économiser quelques grammes sur une manivelle plus légère avec moins de possibilités de changement de vitesse. Ce qui vous intéressera, c'est d'avoir un vélo qui vous permettra d'aller où vous voulez sans avoir à prendre la décision de "oh non, voilà la colline que je ne peux pas monter parce que je n'ai pas le bon braquet". Cela dit, même avec un triplé, il y a toujours des côtes qu'un cycliste inapte ne pourra pas gravir (j'habite à Boulder, dans le Colorado, et il y a quelques côtes que même les cyclistes "en forme" ont du mal à gravir).

La géographie joue un rôle énorme dans le choix des vitesses. Comme je l'ai dit, j'habite à Boulder, CO et j'utilise principalement un double compact pour m'entraîner (un double compact a des vitesses plus faciles qu'un double normal). J'utilise un double normal pour la plupart des courses, mais j'ai déjà fait des courses avec un compact. Il est assez courant de voir des cyclistes utiliser des triples par ici, car il y a des montées assez raides (et longues) dans la région.

Quelle est la raison pour laquelle vous avez acheté un vélo ? Pour vous entraîner pendant un siècle ? Se remettre en forme ? Pour vous déplacer ? Vous vous lancez dans le cyclisme et vous espérez faire des courses ?

Honnêtement, il n'y a pas de bonne ou de mauvaise réponse.

Mon conseil serait de demander au magasin de vélos de vous laisser faire une démonstration d'un vélo à deux places pour le week-end et de faire un peu de vélo. Si vous avez besoin de plus de vitesses, achetez une triple manivelle.

6
5
2012-10-22 18:27:31 +0000

Personne n'a mentionné la meilleure chose à propos d'un triple. La facilité de déplacement. J'ai un double maintenant et le problème avec le changement de vitesse est que vous semblez toujours être sur la mauvaise vitesse. Avec un triple, si vous êtes à 20 km/h ou plus, vous êtes sur le grand ring. Si vous êtes à 10 km/h ou moins, vous êtes dans le petit ring. Le reste du temps (qui est à plus de 70%), vous êtes au milieu. Avec un double à une vitesse moyenne !5 mph à 18 Mph, vous êtes en train de monter dans le petit ou de descendre dans le grand. Vous finissez par changer le plateau pendant tout le trajet. Le triple est tout simplement plus facile.

5
5
2011-11-30 06:40:47 +0000

Le point positif d'une triple manivelle est une plus grande gamme d'engrenages. Une triple manivelle vous donnera un rapport inférieur, ce qui peut être utile pour gravir des pentes raides.

Le négatif d'une triple manivelle est le poids. Vous avez un engrenage extra large qui pèsera probablement autour de 8 ou 10 onces. Comme ces kilos se trouvent sur une partie du vélo qui tourne, ils sont importants.

Donc si vous prévoyez de monter des collines très raides, une triple manivelle peut vous aider. En passant, j'ai récemment acheté un vélo avec une triple manivelle et j'aurais aimé choisir la double manivelle. Je n'utilise presque jamais la vitesse la plus basse, donc c'est juste un poids supplémentaire. Bien sûr, je ne grimpe pas de collines abruptes.

5
4
2013-03-25 10:05:40 +0000

Pensez à monter une pente de 15 % lorsque vous êtes en vrille rapide de 60 miles, par rapport à lorsque vous avez accompli 150 miles d'un double siècle avec 20 000 pieds de montée. Ou supposons que vous soyez sur un brevet de 1200 ? N'importe quel cycliste va devoir affronter une certaine distance en côte où il serait avantageux d'avoir des vitesses plus basses.

Un avantage des triples par rapport aux compactes est que le changement de vitesse est plus facile : il faut passer plus de vitesses à l'arrière sur une compacte.

Au fait, je ne fais qu'estimer. Je suis sur le point d'enfiler un triple pour un siècle double très accidenté.

4
4
2014-11-10 20:17:55 +0000

Tout d'abord, si vous êtes un Clydesdale, vous devriez probablement avoir un triple.

Mais globalement, les avantages d'un triple sont les suivants :

_Un triple peut faire tourner une cage d'ascenseur. Les changements de vitesse sont plus naturels et plus précis. En pratique, un triple a une meilleure ligne de chaîne. Un triple est plus doux pour les genoux. Les avantages d'un double sont :

_Un peu moins d'onces et quelques dollars en moins. Une position de pédale plus étroite, 7mm.
Sur le papier, un double a une meilleure ligne de chaîne. Un double est un leetle plus aero.

Le coût du poids d'un triple se résume à :

Anneau de chaîne intérieur + boulons d'anneau de chaîne, (Chorus, 767 - 670 = 97g) Dérailleur arrière à train de galets long contre train de galets court, (Record, 205-187 = 18g) Dérailleur avant triple contre double, (Centaur, 107-92 = 15g) Pédalier plus large, 115 contre 108, (Phil Wood, 221-208 = 13g)

En fait, c'est moins que le 97+18+15+13 = 143 grammes au total. Le 97g compare un 175 contre 172,5 parce que c'est la donnée dont disposait WeightWeanies.

C'est un très bon historique des tailles de plateaux. http://www.bikehugger.com/post/view/the-rise-of-the-compact-crank

J'ajouterais que Campagnolo a réintroduit le triple dans leurs lignes 10S et 11S. http://velonews.competitor.com/2012/05/bikes-and-tech/campagnolo-unveils-new-triple-cranksets-compact-gearing_219086

Pro riders use race and compact doubles, surtout après la performance héroïque de Tyler Hamilon dans le TDF 2003. Si vous êtes sponsorisé et que vous voulez un vélo de 6800 grammes, peut-être que vous ne voulez pas d'un triple. Mais vous n'avez qu'à passer devant quelqu'un qui se tient debout une fois pour obtenir le point d'un triple.

BTW, le 11S existe surtout pour cacher certains des défauts du double. Pour moi, le 3x10S, 53/42/30 x 13-29 couvre tout, partout et toujours. Je ne vois pas l'intérêt de 3x11S.

Eh bien, il faut souligner que Campy etc. ont maintenant des RD qui peuvent gérer jusqu'à 32T. Les 34-32 d'un compact sont comparables aux 30-29 d'un triple. Sheldon Brown souligne que l'on peut descendre en dessous d'un 30 sur un triple en échangeant l'intérieur, jusqu'à environ un 26. Mais c'est inutile pour la plupart des gens et pour moi, je suis content de mon triple. http://sheldonbrown.com/harris/chainrings/74.html

4
4
2011-12-06 18:08:59 +0000

J'ai roulé pendant de nombreuses années sur un tricycle haut de gamme à 9 vitesses. Bien que j'aie rarement utilisé la vitesse de grand-mère, quand j'en avais besoin, j'étais très heureux de l'avoir. Mon nouveau vélo, par contre, est équipé d'un pédalier compact (double). Avec un groupe arrière de 28, il va presque aussi bas que le triple, qui avait un 25. Avec un groupe de dix vitesses, vous ne perdez pas beaucoup d'espacement entre les vitesses. Donc avec un 10, j'opterais pour des pédaliers compacts. Avec un 9, un triple est toujours un concurrent.

4
4
2014-11-13 20:10:41 +0000

La principale raison d'éviter un triplé est l'ego. Si vous en avez, vous n'en voulez pas. Si vous êtes moins égocentrique, et que vous roulez dans un endroit où les vitesses basses sont importantes, alors n'hésitez pas à le considérer. Le poids ne signifie pas grand chose (sans les trucs liés à l'ego), et il y a très peu de personnes assez fortes pour monter des collines sérieuses qui n'ont pas aussi un ego à la hauteur de cette capacité.

Je pèse 80 kg et je monte des pentes de 3000 pieds avec environ 200 W (puissance absorbée) dans une journée normale. J'ai un triple sur les vélos que je prends pour ces collines et je n'ai pas peur de l'utiliser avec mon cluster de 34t. Il faudrait que je sois capable de faire du 240w pendant une heure pour passer les vitesses inférieures, et à mon âge, cette amélioration ne se produira pas.

4
4
2011-11-30 18:32:00 +0000

Traditionnellement, les vélos de route purs n'ont pas de triple manivelle. C'est une chose culturelle, comme admettre que l'on n'est pas assez fort. Il y a quelque chose de macho là-dedans, je pense.

Ça, et le poids. Quand tu paies mille dollars de plus pour que le vélo soit un peu plus léger, tu ne vas pas vouloir ajouter du poids inutile.

Mais là encore, tout dépend de la géographie où tu roules et de ta condition physique.

Trouve le type de conduite que tu vas faire et trouve le vélo qui correspond aux besoins. Et si tu veux une triple manivelle, ne t'en procure pas une juste parce que ton père t'a dit de ne pas en avoir. C'est toi qui vas faire du vélo, pas lui.

4
2
2013-04-24 10:26:55 +0000

J'ai 67 ans et je vis en Norvège. En tant qu'athlète actif, j'ai le sentiment que la discussion sur l'engrenage est trop concentrée sur la performance maximale. Je vais faire un triplé parce que la majorité ... dans le temps, de l'entraînement est à basse intensité. Le problème n'est pas d'aller assez vite, mais de maintenir une intensité suffisamment basse en TOUT TEMPS pour ne pas trop s'entraîner sur les collines. Le surentraînement est très courant sur les longs circuits. 118-120 sur le plat, 140 - ? en montée.

2
2
2013-10-10 21:38:47 +0000

Je roule sur un triple qui me donne une vitesse basse d'environ 22 pouces, je ne l'utilise pas souvent mais quand j'en ai besoin, je peux dépasser les autres sur une compacte. Nous sommes un groupe de cyclistes seniors et le triple devient plus important avec les âges supérieurs à 70 ans.

2
1
2015-05-04 14:07:24 +0000

Pour moi, les grands avantages du triple (par exemple 52/39/30) sont :

  1. Les deux pignons 52 & 39 à l'avant pour presque toutes les sorties - un double classique avec des rapports pas trop éloignés, 39 idéal pour le rolling country. Je ne fais jamais de tête-à-queue dans les descentes, contrairement aux coureurs compacts avec leurs 50/34

  2. 30 à l'avant pour les pentes très raides ou lorsque je suis fatigué ou épuisé vers la fin d'une grande épreuve sportive, par exemple la dernière montée de l'Etape du Tour. Je combine cela avec une cassette 12-30 10 vitesses pour un minimum de 30 - 30. J'ai vu de nombreux doubles compacts incapables de maintenir une cadence raisonnable et à l'étroit dans les collines escarpées ou les très longues ascensions (bien que je suppose qu'ils auraient pu utiliser le kit "grimpeur" de la SRAM avec un pignon de cassette plus grand de 32).

1
1
2013-10-11 14:13:03 +0000

Cependant, mon VTT avait un triple, et j'ai rarement ressenti le besoin d'utiliser le plus petit engin, même sur des pentes très raides.

Soit vous êtes en très bonne forme, soit vos sorties en VTT ne sont pas si raides...

Quoi qu'il en soit, considérons un vélo de course typique de weenie :

plateau 34T / cassette 24T * circonférence de roue 2. 1m = environ 3m par tour de manivelle

Sur un VTT, vous aurez un plateau central de 32-34T et, donc le même engrenage correspond à peu près à :

plateau 34T / cassette 23T * circonférence de roue 2.0m

Donc, vérifiez quel nombre correspond à la denture de 22-23 dents de votre VTT, cela devrait être le nombre 4-5, et allez monter la colline la plus raide que vous auriez avec votre vélo de course, en n'utilisant pas d'engrenage plus facile que celui-ci. Cela vous donnera un bon aperçu de la facilité et de la difficulté que vous pouvez attendre de votre vélo.

1