Bicycles
2013-10-01 10:24:07 +0000

Réponses [3]

10
2013-10-01 10:40:35 +0000

Ce n'est pas un problème, mais il y a quelques points à considérer :

  • Gardez toutes les pièces mobiles bien huilées. Notez que même si vous ne roulez que sur les routes, il y aura plus de saleté qui s'y accumulera, vous devrez donc bien nettoyer la chaîne, la laisser sécher et la huiler. Cela devrait empêcher la mécanique de trop rouiller, certaines têtes de vis rouilleront mais pas trop.
  • Les jantes mouillées ne freinent pas aussi bien, surtout si l'humidité n'est pas pure, donc après avoir roulé, le premier arrêt peut prendre plus de temps (et être bruyant). Si la pluie s'est arrêtée, il peut être utile de freiner (avec précaution) une ou deux fois juste après le départ, pour que les jantes soient sèches.
  • Procurez-vous un couvre-selle imperméable, puis enlevez-le quand vous voulez rouler - c'est beaucoup plus confortable qu'une selle mouillée, surtout si la selle a des coutures qui laissent passer l'eau. C'est mieux qu'un sac en plastique, car vous pouvez le laisser en place et ne l'enlever que s'il est mouillé. Sinon, achetez une selle avec une surface en plastique, et vous pourrez alors essuyer la pluie.
  • Si vous vous attendez à une pluie très forte, vos lampes ne les prendront peut-être pas (comme je l'ai découvert récemment), alors vous voudrez peut-être les prendre avec vous (bien sûr, vous voudrez peut-être les prendre quand même pour ne pas vous les faire voler). Si vous avez des feux qui sont destinés à être installés de façon permanente (pour une utilisation avec une dynamo), ils seront généralement étanches. Si vous roulez sous la pluie, gardez le vélo dans un hangar par temps humide, il ne séchera pas correctement pendant des heures de toute façon, donc le stockage extérieur n'est pas une punition supplémentaire en plus de la conduite (en supposant bien sûr qu'il soit humide toute la journée)
10
1
2013-10-02 14:34:37 +0000

Je dirais que l'eau qui tombe sur un vélo pendant une courte période ne causera aucun dommage, si l'on considère en bref moins d'une heure. Mais l'eau qui reste dans le vélo peut provoquer de la corrosion. C'est pourquoi vous pouvez parfaitement laver votre vélo, à condition de secouer l'excès d'eau et de le laisser sécher avant de le ranger dans un endroit fermé. Si vous "garez" le vélo à l'extérieur, je prendrais en compte certains facteurs comme l'heure de la pluie. Je dirais que c'est pire pour votre vélo s'il pleut le matin et qu'il reste immobile et humide le reste de la journée, ce qui laisse suffisamment de temps pour que la corrosion se produise. Si le vélo est trempé mais qu'on le conduit peu de temps après, les vibrations de la conduite et de l'air circulant vont secouer l'eau et dans certains cas la faire presque sécher, de sorte qu'une pluie l'après-midi, juste avant de sortir du bureau, ne fera presque aucun mal.

Un autre facteur est de savoir si les éclaboussures vont entraîner la saleté et d'autres corps étrangers sur le vélo. C'est pourquoi il est utile de verrouiller le vélo dans un endroit propre et sans saleté. Ces préoccupations ne sont toutefois pas différentes de celles que l'on rencontre dans les rues et sur les sentiers mouillés. Un vélo correctement lubrifié devrait survivre sans problème.

Comme pour l'eau, un peu ou même beaucoup de boue ne fera pas de mal si elle est nettoyée suffisamment tôt.

Je fais surtout du XC dans un pays tropical, ici il pleut toute l'année (certaines saisons plus que d'autres), il est donc très habituel de rentrer à la maison avec un vélo boueux.je le lave simplement dès que possible, le secoue un peu et le laisse reposer à l'intérieur. Je le lave dès que possible, je le secoue un peu et je le laisse reposer à l'intérieur. Je n'ai absolument aucun problème causé par l'eau ou la boue.

Un cadre en aluminium n'aura généralement aucun problème avec l'eau. Un cadre en acier doit être entretenu avec une bonne peinture, en couvrant les rayures exposant le métal avec une peinture appropriée ou même du vernis à ongles. Je recommande également de sceller les trous d'aération (près des extrémités des haubans, ils sont là pour laisser sortir les fumées de soudure pendant la fabrication). Cela peut se faire avec de la colle à chaud, du silicone pour joints ou du ruban électrique. Je scellerais ou couvrirais le collier de la tige de selle et le roulement du jeu de direction si je soupçonne que de l'eau peut facilement y pénétrer.

Les moyeux et les supports inférieurs scellés sont presque à l'abri d'une pluie fine. D'autres ont des "capuchons anti-poussière" appropriés qui les rendent bien adaptés aux environnements pluvieux tant qu'il n'y a pas de boue. Pour les roulements non étanches sans joints adéquats, il est recommandé de les reconditionner fréquemment avec de la graisse fraîche. Je suggère une fois tous les deux mois, en fonction des conditions particulières.

Pour le groupe motopropulseur, en particulier la chaîne non couverte avec les dérailleurs, un nettoyage fréquent avec une lubrification adéquate est la seule solution. Je compte sur une inspection visuelle pour déterminer s'il est nécessaire de nettoyer "maintenant". Lorsqu'il y a une accumulation évidente de grains sur les engrenages ou que la chaîne est recouverte d'un mélange huile-saleté pâteux, c'est le moment. Et une vieille brosse à dents et 20 minutes de patience suffisent. Lubrifier après séchage.

Tous ces conseils sont mon entretien préventif régulier pour les VTT qui roulent sur des sentiers de terre. Les mêmes mesures s'appliquent pour les trajets en ville, mais moins fréquents.

1
1
2013-10-01 15:22:07 +0000

Évitez d'emporter la tige de selle si vous prévoyez de la pluie. La pluie s'infiltrera à l'intérieur du cadre et s'accumulera dans le pédalier. Cela entraînera bientôt un grincement du pédalier.

J'affinerais le commentaire ci-dessus : la transmission doit être à la fois bien lubrifiée et sèche (pas d'eau ni d'huile). Une chaîne huileuse ou grasse est un aimant pour la saleté et s'use beaucoup plus vite.

Il vaut aussi probablement la peine d'essayer de trouver un moyen de ranger votre vélo à l'intérieur, au bureau. Un jour sous la pluie ne fera pas trop de mal à votre vélo, mais un stockage continu à l'extérieur s'accumulera.

Veillez à nettoyer souvent ce groupe motopropulseur lorsque vous roulez sous la pluie.

-Jb

1