Bicycles
2016-12-05 18:26:53 +0000
22

Quelle est la différence entre les normes de montage des freins à disque à montage à plat, des poteaux et du S.I. ?

Quelle est la différence entre "S.I." et "S.I." ? (norme internationale), "P.M." (montage sur poteau) et les normes de montage des freins à disque à montage plat ?

L'une a-t-elle un avantage certain sur l'autre et y a-t-il une tendance générale à la normalisation de l'une par rapport à l'autre ?

standardsSource image : https://xkcd.com/927/

Et pourquoi la plupart des gens ici l'écrivent "disque" plutôt que "disque". S'agit-il d'un américanisme par rapport à l'anglais britannique ?

Réponses [1]

38
2016-12-07 07:45:27 +0000

Les supports IS (également appelés pattes IS, pattes de disque, etc.) sont des oeillets non filetés espacés de 51 mm que les boulons traversent parallèlement à l'axe du moyeu. Dans presque tous les cas, l'étrier de frein est ensuite vissé à un adaptateur qui comporte un jeu de filetages pour les supports IS et un autre, espacé de 74 mm, pour l'étrier. (Il y a très peu de modèles d'étriers qui omettent l'adaptateur, à savoir le XTR BR-M975.)

IS a un avantage évident : tous les filetages sont dans un adaptateur relativement bon marché et facile à remplacer. Les inconvénients sont qu'il est plus complexe mécaniquement et plus cher puisqu'il y a toujours un adaptateur, et la conception de la norme est telle que le même adaptateur n'adapte pas le même étrier à la même taille de rotor avant et arrière. Un adaptateur pour 180 mm à l'avant est un adaptateur pour 160 mm utilisé à l'arrière, par exemple.

Avec l'IS, en dehors d'une fourche custom bizarre, 160 mm est la plus petite taille que vous pouvez utiliser à l'avant, mais tous les vélos avec des supports IS arrière peuvent prendre un adaptateur de 140 mm.

Le montage sur poteau place deux trous filetés M6x1 espacés de 74 mm sur le cadre ou la fourche dans l'orientation où un étrier peut être vissé directement sans adaptateur, ou avec un adaptateur de montage sur poteau entre les deux avec les longs boulons fournis si un rotor plus grand doit être utilisé. La configuration la plus courante prévoit que la taille minimale du rotor (la taille pour laquelle l'étrier serait positionné si aucun adaptateur n'était utilisé) soit de 160 à l'avant et 160 à l'arrière sur la plupart des VTT et de 160 à l'avant et 140 à l'arrière sur la plupart des vélos de route et de cross, mais il existe toutes sortes d'exceptions, par exemple les fourches de descente avec des rotors de 200 mm minimum. Bien qu'elle soit rarement désignée ainsi par les fabricants de cadres, la fixation sur poteau est en fait un groupe de normes que l'on pourrait appeler "fixation sur poteau de 140 mm", "fixation sur poteau de 160 mm", etc.

La fixation sur poteau est mécaniquement plus simple, moins chère et sans doute plus élégante. Elle présente l'inconvénient de mettre les fils dans le cadre/fourche. L'importance de ce problème est un sujet assez controversé. Personnellement, cela ne me dérange pas tant que ça, mais ça mord les gens. Notez qu'il est tout à fait acceptable d'hélicoiler un support de poteau dénudé dans la plupart des circonstances, donc le risque réel d'abîmer votre vélo pour toujours avec un seul serrage excessif est assez faible. J'ai vu de nouveaux vélos sortir de la boîte avec des problèmes de filetage de fixation, toujours sur les fourches je pense, mais ce n'est pas quelque chose qu'un consommateur devrait normalement avoir à gérer.

La fixation de fixation n'a pas de problème de SI lorsque la géométrie est différente à l'avant et à l'arrière. Un adaptateur de +20mm pour montage sur poteau fait la même chose sur les deux.

Le montage sur poteau arrière sur le hauban, où ils se trouvent souvent maintenant sur les vélos de route/cross, nécessite généralement un outil de dressage décalé pour atteindre l'intérieur et le faire sans se coincer dans le hauban. Si tous les fabricants et concessionnaires étaient bien équipés et faisaient leur travail correctement, cela ne ferait pas de différence pour les consommateurs. En l'état actuel des choses, j'ai l'impression qu'une proportion relativement élevée de vélos de ce type envoyés dans le monde ont encore besoin d'un outil de montage arrière, mais je n'en ai pas la preuve.

Le montage sur poteau est de plus en plus la norme, probablement parce qu'il est plus simple, moins cher et structurellement plus efficace.

Les adaptateurs IS et de montage sur poteau sont pour la plupart interchangeables entre les marques. Il est cependant sage, lorsque l'on mélange les marques, de vérifier que le contact du plot est comme il devrait l'être ; des bizarreries se produisent parfois à cet égard, même si sur le papier, il ne devrait pas pouvoir l'être.

Flat mount est principalement destiné aux vélos de route pour le moment (certaines entreprises expérimentent de le mettre sur des vélos de course XC), plus svelte et structurellement efficace encore, et finira probablement par l'emporter sur les vélos de route. Il a été conçu par Shimano et a maintenant été adopté par tous les autres. Comme son nom l'indique, le montage à plat rapproche l'étrier du cadre ou de la fourche.

Alors que le montage à plat et le montage sur poteau utilisent les mêmes étriers de frein pour la plupart (à l'exception des freins sans adaptateur spécifiques au montage à plat comme le XTR BR-M975 mentionné ci-dessus et certains modèles Hope), le montage à plat est un nouveau standard d'étrier. Il existe des adaptateurs permettant de monter des étriers sur les cadres et les fourches à montage plat, mais dans certains cas, il est possible que des problèmes d'espacement entre le flexible et le boîtier ou le cadre rendent l'installation impossible ou peu esthétique. Il n'existe actuellement aucun adaptateur commercial permettant d'installer des étriers à montage plat sur les cadres de poteaux ou de SI et sur les fourches ; les contraintes d'espace peuvent rendre un tel adaptateur impossible ou peu pratique.

Les étriers à montage plat ont les filetages de montage dans l'étrier lui-même. Le montage à plat uniquement est compatible avec les rotors de 140 mm et 160 mm pour l'avant ou l'arrière (il est probable que quelqu'un enfreigne cette règle un jour, car à l'avant en particulier, rien ne l'empêche physiquement). Il existe deux types complets d'adaptateurs de montage à plat, pour l'avant et l'arrière. Un adaptateur à fourche avant (appelé "plaque de montage" dans le langage Shimano) est toujours utilisé. Il est possible de le changer pour 140 et 160 en le retournant. L'adaptateur est d'abord installé sur l'étrier dans la l'orientation souhaitée à l'aide de boulons encastrés. La fourche a des trous de montage filetés que l'adaptateur visse ensuite à travers les trous à chaque extrémité de l'adaptateur.

Shimano flat mount front adapter

A l'arrière, les cadres compatibles à montage plat utilisent des boulons passant à travers un élément du cadre, généralement la base, pour se visser directement dans l'étrier si un rotor de 140 mm est utilisé, ou un adaptateur pour 160 mm. Un point ironique est que le montage à plat en lui-même est une conception qui a fait un bon travail pour minimiser le nombre d'adaptateurs qui peuvent être nécessaires, avec l'adaptateur avant basculant qui est toujours utilisé et un choix entre aucun adaptateur ou un adaptateur de +20mm à l'arrière, pour un total très minimaliste de seulement deux pièces, mais il y a aussi 4 permutations différentes d'étriers d'adaptateurs de montage à plat à montage sur poteau (140 et 160 pour l'avant et l'arrière), ce qui réduit le minimalisme si vous êtes quelqu'un qui doit se soucier de commander la bonne chose ou de garder les six en stock.

À l'heure actuelle, les adaptateurs à montage plat sont interchangeables et universels d'une marque à l'autre, pour autant que je sache. J'espère que cela restera ainsi, mais rien n'empêche quelqu'un de desserrer un étrier de frein ; c'est une exception.

38