Bicycles
2013-02-02 19:14:44 +0000
-3

Combien de personnes utilisent leur VTT pour la route ?

En mars 2012, j'ai acheté un vélo de route Cannondale Synapse Alloy 6. J'ai parcouru environ 2 100 miles au cours de l'année. Cette année, j'aimerais faire un peu plus de vélo de montagne, mais pas de vélo de route. Il sera utilisé pour les sentiers et pour les petits déplacements hors route. La région où j'habite, dans le nord-ouest de l'Ohio, n'a pas beaucoup de pistes de vélo tout-terrain. Plus je teste certains des vélos de mon LBS, plus je me demande si j'aimerais en conduire un également pour la route (30 à 50 miles à la fois). **Je me suis demandé combien de personnes utilisent leur VTT pour la route et le tout-terrain, et pourquoi... Je cherche un 29er, probablement une sorte de Cannondale... Merci beaucoup.

Réponses [4]

6
2013-02-03 04:09:23 +0000

D'après mon expérience, la majorité des VTT à queue rigide et des suspensions complètes à court débattement sont utilisés sur route et hors route. Ce sont des anecdotes, mais d'après mes amis et mes connaissances du vélo de montagne, si vous avez plusieurs vélos, vous avez généralement un hardtail, qui est utilisé pour les trajets domicile-travail, pour une utilisation occasionnelle dans le voisinage et pour une utilisation légère sur les sentiers, un full qui est votre vélo tout-terrain principal, et un vélo de route qui est utilisé pour la conduite sportive sur route. Si vous ne vous identifiez pas comme un "cycliste", mais que vous utilisez néanmoins un vélo avec une certaine régularité, il s'agit probablement d'un vélo de montagne de base, et il est probablement utilisé principalement sur la route et dans le voisinage, car on pense que les vélos de montagne sont plus solides, plus sûrs, plus stables, plus confortables et ont une meilleure traction. Les gens utilisent les vélos de montagne sur les trottoirs parce qu'ils en ont, parce que c'est pratique et parce qu'ils sont confortables. Mais surtout, parce que c'est ce qu'ils ont et que la plupart des gens ne voient pas la nécessité d'avoir plus d'un vélo.

Même les cyclistes sur route ont tendance à avoir un vélo à usage occasionnel qui, s'il ne s'agit pas d'un VTT, est un hybride basé sur des modèles issus de VTT transformés.

Il est rare qu'un cycliste n'utilise jamais son vélo exactement comme le concepteur l'a prévu.

6
2
2013-02-02 19:38:57 +0000

Je dirais que cela dépend de la moto. Il y a une dizaine d'années, je faisais du VTT de cross-country avec des pneus plutôt fins (1,95" je crois) et c'était amusant aussi sur les routes pavées, même avec des pneus à crampons. Sa tenue de route n'était pas comparable à celle d'un vélo de route, mais il était possible de rouler sur les routes, même pour des trajets plus longs. Maintenant, je fais du vélo de montagne avec des pneus plus gros et plus gonflés et, comparé à l'autre vélo, j'ai l'impression de consacrer toute mon énergie à la résistance au roulement des pneus lorsque je roule sur un sol pavé.

Sur les deux vélos, je ne ferais pas 30 à 50 miles de route si je pouvais l'éviter. Comme vous dites que vous avez un terrain plutôt léger dans votre région, si vous choisissez un vélo avec une géométrie plutôt cross-country, avec des suspensions bloquées et des pneus plutôt "rapides" (peut-être des semi-slicks), vous pourriez vous en accommoder. Personnellement, je pense qu'on peut faire ce genre de balade avec un VTT si on doit aller d'un point A à un point B et qu'on n'a pas d'autre vélo à portée de main, mais je ne ferais pas un si long voyage pour le plaisir ou si j'avais un vélo plus approprié à portée de main.

2
1
2013-02-03 00:04:18 +0000

Cela dépendra en partie de ce que vous considérez comme un vélo de montagne et des types de pistes que vous souhaitez emprunter. Vous avez dit que vous prévoyez de l'utiliser principalement pour les sentiers et les sorties en tout-terrain. Je vous invite donc à jeter un coup d'œil à certains des vélos hybrides disponibles sur le marché et à voir s'ils ne répondent pas mieux à vos besoins qu'un vrai VTT.

J'ai parcouru environ 2 800 miles en Trek Dual Sport au cours des cinq derniers mois, dont environ un quart sur la route, un quart sur des sentiers ou routes de gravier (dont certains sont assez accidentés) et le reste sur des pistes cyclables pavées. Jusqu'à présent, je n'ai eu aucun problème pour parcourir 30 à 50 miles sur ces différents types de surface. Je sais que beaucoup d'entre eux ne le font pas, mais une fois que vous aurez réduit votre choix à quelques vélos, votre LBS vous permettra-t-il de les emmener chacun pour un essai prolongé (90-120 minutes) ? Si c'est le cas, faites une longue balade sur le trottoir et vous aurez la meilleure réponse possible.

1
0
2013-02-06 07:43:42 +0000

La route standard que je prends pour me rendre au travail n'a que quelques kilomètres d'asphalte, la plupart sont en gravier ou pire. Un vélo de route ne serait pas aussi approprié (amusant, endurant, ...), même si cela ne pose pas de problème d'en utiliser un pour cet itinéraire.

Personnellement, je n'envisagerais jamais un vélo de route parce que j'aime la polyvalence du vélo. En été, je peux changer de parcours pour en faire un parcours à travers les bois, en hiver, mon parcours standard peut nécessiter des pneus à crampons. D'une certaine manière, utiliser des pneus à crampons correspond pour moi à utiliser un VTT et non un vélo de route.

IMHO, si vous voulez faire du vélo uniquement sur la route, un vélo de route est acceptable. Dans tous les autres cas, vous vous retrouverez avec un vélo non routier. Je ne peux pas imaginer un cycliste qui arrêterait de rouler en VTT parce qu'il est sur la route, alors que la plupart des cyclistes de route utilisent rarement leur vélo hors route. Ce "genre" répond donc à la partie quantitative de votre question : le pourcentage de cyclistes à vélo qui utilisent leur vélo sur la route est plus élevé que le pourcentage de cyclistes qui utilisent leur vélo hors route :D

0