Bicyclettes
2010-11-03 02:24:12 +0000

Réponses [18]

33
2010-11-04 22:54:46 +0000

Je roule à une seule vitesse (par opposition à une vitesse fixe) parce que j'aime pouvoir descendre une colline en roue libre sans me soucier de faire un tête-à-queue ou de heurter un nid-de-poule tout en essayant frénétiquement de suivre mes pédales. Ne vous méprenez pas, j'adore rouler à vitesse fixe, mais pour l'endroit où je vis, il est juste un peu difficile de ne pas pouvoir rouler en roue libre.

Je roule à une seule vitesse (par opposition à un vélo à engrenages) pour de multiples raisons.

A : C'est tout ce que je peux me permettre. Si vous n'avez que 600 $, vous aurez beaucoup plus de vélo à une vitesse qu'à une vitesse variable. Ou plutôt, vous obtiendrez un vélo plus léger avec de meilleurs moyeux/roues/etc que pour un vélo à vitesses de 600 $. Un jour, j'aurai l'argent nécessaire pour acheter un vélo de route décent (105/Rival ou mieux). Mais pour l'instant, mon vélo à une vitesse est beaucoup plus léger et plus robuste que n'importe quel vélo de route à 600 $ avec un dérailleur que j'aurais pu acheter.

B : J'aime la simplicité. Vous voulez aller plus vite ? Pédalez plus vite.

C : J'aime l'entraînement. J'habite dans l'Utah, où il y a d'assez grandes collines/montagnes. La seule façon d'atteindre le sommet est (comme mon père disait) de se baisser et de se dégonfler. Il y a quelque chose d'assez revigorant à savoir que vous avez conquis cette colline avec la puissance de vos jambes plutôt qu'avec l'avantage mécanique de votre rapport de vitesse.

D : Même du côté roue libre de mon moyeu, ma vitesse unique est silencieuse. Pas de vitesse signifie que si je ne suis pas en roue libre, mon vélo est presque silencieux.

33
21
2011-05-31 10:40:51 +0000

Dans les années 30, Tullio Campagnolo a inventé le dérailleur moderne pour de très bonnes raisons.

Une monovitesse est une machine très sensible si le terrain et/ou la force du coureur le permettent. Simple, fiable, léger. Mais pour beaucoup, ce n'est pas une solution pratique. S'il faut affronter des terrains très variés, la vitesse unique va poser problème. Les objections émises à l'encontre des vélos à vitesses multiples sont valables, mais un train de vitesse bien entretenu est essentiellement silencieux, fiable et facile à utiliser. Je suis mécanicien, et mes vélos changent de vitesse sans effort et de manière positive. Je "remue" constamment mes vitesses pour maintenir la pression et la cadence de pédalage à un niveau optimal. J'aime faire cela, tout comme les conducteurs de voitures de sport apprécient une transmission manuelle.

Quant aux fixations... C'était un élément d'entraînement standard pour les coureurs routiers professionnels. L'idée étant de développer la force des jambes, la rotation et la souplesse. Cependant, je pense qu'un fixie, surtout sans freins modernes, est aussi dangereux à conduire maintenant qu'il l'était à l'aube du cyclisme dans les années 1800. Je le considère comme un article à la mode.

21
19
2010-11-03 14:56:55 +0000

Il est moins cher et comporte moins de pièces susceptibles de se casser et presque pas de pièces fragiles par rapport aux vélos qui ont plus de vitesses. Cela signifie :

  • Je peux le laisser dehors sous la pluie sans me sentir coupable
  • Il durera des années sans presque aucun entretien
  • Je peux le garer devant un bar avec un verrou décent et il sera toujours là quand je sortirai en titubant à la fin de la soirée.
  • Je peux le garer dans le chaos des vélos à la gare locale et ne pas me soucier des rayures.
  • Sauf pour les petits creux occasionnels, il fonctionne toujours

Cela dit : Si je vivais dans un endroit où les collines sont plus hautes que les ponts sur les canaux, je ne l'utiliserais probablement jamais.

p.s. J'ai quelque chose comme ça, seulement le mien a (et semble) environ 30 ans (le cadre en tout cas) :

omafiets

19
15
2010-11-03 05:30:03 +0000

Je n'ai roulé qu'à une seule vitesse (par opposition à un engin fixe) sur un Bontrager Cruiser 24" (comme un gros BMX) pendant environ 8 ans et j'ai adoré. Je faisais des allers-retours quotidiens (~10-15 km aller-retour) et la plupart des autres déplacements occasionnels/sociaux. Je n'ai changé que récemment pour un 8 vitesses Charge Tap en raison de mon déménagement dans un quartier très vallonné.

Pour moi, la beauté de la vitesse unique est la simplicité. C'est ce que Jay Bazuzi a appelé ; )_

Pas besoin de se soucier de l'équipement que je devrais avoir. Il suffit de se lever et de pédaler plus fort. Pas besoin de s'inquiéter du dérapage des vitesses ou d'être bien réglé. La chaîne est tendue, c'est fait. Pas besoin de se soucier de savoir quel levier de frein tirer et à quelle force. Je n'avais le choix qu'entre un seul levier.

J'ai aussi aimé la sensation d'être plus "connecté" à la route qu'avec un vélo à vitesses (je n'ai jamais eu de fixie, mais on me dit qu'ils sont encore plus "connectés" qu'une seule vitesse).

Et ils ont l'air super propres aussi. Un seul levier/câble de frein est le seul élément "externe" du vélo.

15
4
2010-11-15 20:27:59 +0000

La vitesse unique est une course plus difficile, non pas dans le sens où elle est plus dure physiquement, mais plutôt comme une partie d'échecs plutôt qu'un test de force des jambes et des poumons... Savoir quand s'arrêter, peut-être même presque se tenir debout sur la piste pour obtenir ce surcroît de puissance dont vous avez besoin pour attaquer cette section raide et lâche. Pas de vitesses pour vous aider, juste votre esprit pour adapter votre style de conduite aux contraintes du vélo. L'arrière de la SS est tellement plus léger. Et je n'y ai pas mis de poids supplémentaire non plus, l'arrière est un poids non suspendu, et il roule mieux plus il est léger. Le dérailleur et la longue chaîne d'un vélo à engrenages agissent comme un amortisseur lorsque vous essayez de soulever l'arrière... le SS se relève volontairement, comme un vélo de BMX. Momentum est VRAIMENT votre ami sur un SS, vous avez toutes les raisons d'attaquer en haut de la colline et de ne pas freiner, car vous risquez d'aller trop vite pour reprendre de la vitesse. La technique est payante, surtout dans les sections raides où vous devrez peut-être vous mettre debout et savoir comment garder la roue arrière bien plantée. J'aime monter debout, en tirant sur les barres à environ 5 tr/min, pendant que mon pote à côté de moi s'éloigne sur sa bague de grand-mère. Avoir un vélo léger et simple m'aide à m'offrir de meilleures pièces, qui durent plus longtemps. Pas de cassettes coûteuses pour épuiser les gens ! Et personnellement, le SS me donne l'impression d'être un enfant !

4
3
2010-11-03 11:33:04 +0000

Je suis en train de convertir ma Peugeot Sahara 18 vitesses de 1989 en une seule vitesse. Ce sera un vélo purement de transport, bien qu'il ait été conçu à l'origine comme un "VTT" (la première incarnation des VTT actuels).

Je suis d'accord avec David, il y a un lien plus étroit avec la route, une grande partie de cette sensation étant due, je pense, à la simplicité réduite du vélo - moins de technologie entre le cycliste et la route.

Il y a aussi des avantages en termes de forme physique avec un seul rapport, bien que je ne voudrais pas l'emmener pour des voyages de grande longueur.

3
3
2010-11-07 06:46:13 +0000

Si j'avais une seule vitesse au lieu d'un engrenage fixe, je pourrais faire une chose qui me manque vraiment :

Bunny saute un trottoir. C'est quelque chose que j'ai dû faire plus d'une fois sur un vélo de route ordinaire juste pour éviter les voitures et c'est quelque chose que je fais tout le temps sur différents vélos juste pour la commodité. Pour ma part, je ne peux le faire qu'en rampant avec un fixie. Je peux déplacer le poids sur un nid-de-poule ou autre, ce n'est pas trop mal, mais il m'est impossible de m'envoler.

Le fixie me tient à l'écart de certains types d'endroits que je faisais tout le temps à l'université : de vastes trottoirs, des voies ferrées, des nids de poule, etc. Ce n'est pas un problème là où j'habite, mais ça l'aurait été il y a des années.

3
3
2010-11-17 07:10:48 +0000

Je peux voir les deux côtés de l'argument en faveur des vélos à roues dentées par rapport aux vélos sans roues dentées. D'une part, vous avez plus de polyvalence en termes de terrain/vitesse/facilité de pédalage, tandis que d'autre part, vous avez la beauté de la simplicité. Pour répondre à votre question, de nombreux cyclistes SS (single speed) affirment que parce que vous n'avez qu'une seule vitesse, vous avez beaucoup moins d'entretien à faire avec votre vélo. Cela signifie que vous n'avez pas de câbles de changement de vitesse à lubrifier ou à régler, et que vous n'avez pas à vous soucier d'endommager un dérailleur, puisqu'il n'y en a pas. Un dérailleur endommagé est souvent le résultat d'une chute de vélo ou d'un choc contre quelque chose. Vous avez également la simplicité de ne pas avoir à choisir entre plusieurs vitesses. Pour un cycliste novice, cela peut être bénéfique, car vous risquez beaucoup moins de "faire tomber" une chaîne du plateau, d'être coincé entre deux vitesses ou de vous retrouver avec une vitesse trop élevée ou trop basse. Le seul entretien que l'on puisse prévoir est le nettoyage et le relubrification de la chaîne toutes les deux semaines pour la maintenir en bon état de fonctionnement, et la vérification de la tension de la chaîne pour s'assurer qu'elle reste bien en place. Une installation SS peut également être utile pour l'entraînement de force et de cadence, car il est probable qu'elle ne soit pas parfaitement adaptée à chaque pente. Il peut être trop grand pour gravir des collines plus facilement, donc pour l'entraînement de force, et trop petit pour aller trop vite sur un terrain plat, donc pour l'entraînement de cadence. J'espère que cet avis était suffisamment objectif pour que vous preniez une décision

3
2
2013-07-19 21:57:23 +0000

rouler à une seule vitesse parce que c'est amusant ! si vous êtes une personne qui aime les fixies, un fixie est le vélo qu'il vous faut. si vous vivez dans une région vallonnée, ce n'est pas un problème. vous n'avez pas besoin d'être déchiré, im 13 et moi vivons sur une colline. si vous êtes vraiment une personne qui aime les fixies, cela n'aura pas d'importance. Vous pouvez vous procurer des freins pour les descentes ou, si vous le voulez, parce que le freinage abîme la peinture des jantes, vous descendrez les collines. Tout dépend de la personne. Si vous ne le voulez pas mais que vous aimez les fixies, vous pouvez acheter un vélo de route et le personnaliser pour qu'il ressemble à ce que vous voulez, comme une fixie

2
2
2013-10-17 20:52:49 +0000

Cost.

Je roule toute l'année en Oregon dans les bois. Sous le soleil (oui, ça arrive plus souvent qu'on ne le croit en Oregon), je fais du vélo à suspension complète avec de nombreux rapports. En hiver, je fais du vélo rigide à une vitesse.

Le vélo rigide à une vitesse est beaucoup plus facile à nettoyer, et lorsque les pièces s'usent, elles sont beaucoup moins chères à remplacer. De plus, il y a beaucoup moins de pièces à user. L'hiver, les vélos s'usent beaucoup lorsqu'ils sont utilisés dans les bois. Une recherche rapide montre les prix suivants :

  • chaîne de BMX : 5 à 10 $ chaîne à 10 vitesses : 20 à 40 $
  • moyeu libre de BMX : 20 à 25 $, cassette à 10 vitesses : 30 à 60 $
  • pas de dérailleurs, dérailleur à 10 vitesses : 15 $ (avant) 50 $ (arrière)
  • pas de câbles de changement de vitesse, nouveaux câbles/boîtiers : 15 $

Plus le coût (et le temps) du mécanicien. Je peux faire le travail moi-même, mais je suis très lent, alors je l'apporte au magasin - et cela ajoute plus de $ à l'image.

etc.

Bien sûr, ces prix ne sont que des prix de parc, vous pouvez trouver des pièces à 10 vitesses pour moins que certaines pièces à une vitesse, mais vous obtiendrez des pièces à 10 vitesses bas de gamme et des pièces à une vitesse plus élevée.

Edité pour supprimer les coûts non associés à l'engrenage.

2
2
2018-11-28 10:44:32 +0000

J'ai participé à une course de VTT enduro de 24 heures avec un vélo à une vitesse. Sur un groupe de 5 amis, j'ai été le seul à finir car tous leurs vélos ont cassé, généralement à cause du méca arrière qui s'est bouché avec de la boue et s'est arraché du cadre. Beaucoup mieux pour la fiabilité !!

Lorsque je me suis reposé dans les paddocks, le nombre de personnes que j'ai vu passer avec leur vélo et leur mécanisme arrière suspendu était assez surprenant.

2
2
2013-03-24 18:00:31 +0000

Je pense que les vélos à pignons fixes ne peuvent presque jamais être aussi rapides qu'un vélo à roue libre, à moins que le cycliste ne dispose d'un frein avant sur lequel il peut compter pour s'arrêter, au lieu de ses jambes. Les cyclistes à vitesse fixe doivent surveiller leur vitesse afin d'évaluer le temps d'arrêt et de se préparer à ralentir à l'aide des pédales. C'est pourquoi il est préférable d'utiliser un rapport plus petit sur ce type de vélo. Si le vélo est équipé d'un frein, il est possible de passer une vitesse plus grande et la nécessité de se préparer à s'arrêter sera moins grande, tout comme la tension. Les cyclistes qui utilisent des vitesses fixes devraient y songer, mais comme beaucoup de gens sont attirés par la simplicité totale du vélo, il semble que l'ajout d'un frein à la vitesse fixe soit une capitulation. Pour certains, c'est de la merde. Porter un casque est aussi une sacrée affaire pour ces gens, mais pour moi, rouler lentement est une sacrée affaire. Dans ce domaine également, l'absence de freins fixes nécessiterait l'achat mensuel d'un pneu arrière de rechange (dans les descentes, l'arrêt à temps oblige les conducteurs à faire glisser la roue arrière sur le trottoir, ce qui use le pneu en lambeaux).

Je roule en roue libre parce que mon pédalier est suffisamment bas pour que mes pédales touchent le sol dans les virages modérés à prononcés, et je ne souhaite pas sacrifier la vitesse. Le vélo à roue libre à une vitesse est satisfaisant en 52/16 ou 15, mais un rapport plus petit comme 42/16 est ennuyeux. Vous n'allez pas aussi vite. Vous n'avez donc aucune raison de vous abstenir d'aller à fond et de laisser tomber les freins. Là où j'habite, il y a des collines et sur la plus grande vitesse, j'ai été obligé de garder un élan éreintant pour franchir les collines et tirer sur les gros véhicules. Je suis terriblement en forme à cause de cela, et j'ai eu la chance d'éviter des douleurs persistantes et des douleurs au cou. C'était amusant, et incroyablement rapide. Il fallait être rapide dans ce genre de situation. C'est une excellente configuration. Cependant, j'ai trouvé un travail en tirant une remorque de 40 livres et j'ai dû mettre un plateau de 42 tonnes sur mon vélo et un étrier arrière. C'est bon pour la traction. Je peux gravir les collines sans problème et l'étrier supplémentaire me permet de sauver des vies avec tout ce poids. MAIS, le reste du temps, les 150 miles par mois que je fais en dehors du temps imparti, est bizarre parce que la rotation est plus rapide avec moins de vitesse et plus de douleur aux genoux. Vos jambes deviennent plus toniques et plus aptes à des coups de pédale puissants et cadencés, et lorsque vous descendez, l'augmentation de la cadence devient un défi à relever. Il me semble que vous travaillez plus dur pour aller plus lentement. C'est vrai que c'est une vraie mauviette. Alors voici ce que je dirais, prenez une vitesse dans laquelle vous basculez, et gardez à l'esprit que si vous y allez à fond : vous compromettez la vitesse et la sécurité en utilisant une petite vitesse sans freins : vous compromettez la sécurité mais pas la vitesse si vous avez une grande vitesse et pas de frein : et avec une grande vitesse et un frein vous ne compromettez rien.

P. S. La direction de la patte sur un vélo n'a pas d'importance. C'est la façon dont la roue arrière est montée sur le vélo. Les boulons sont plus sûrs, mais trop serrés peuvent exercer une contrainte sur l'acier, c'est pourquoi une roue à blocage rapide avec un tendeur de chaîne comme la version "hargneuse" ou la version "cross mountain" de Redline, est mon choix idéal. N'oubliez pas qu'il n'est pas sûr d'ajouter un tendeur de chaîne monté sur un dérailleur sur un pignon fixe et qu'un pignon fixe ne peut presque JAMAIS réussir si la roue est montée sur les extrémités de la fourche, comme c'est le cas de nombreux vélos de course haut de gamme, sans le pignon magique. Ce qui est extrêmement difficile à trouver.

2
1
2010-11-03 13:51:26 +0000

Je pense qu'ils ont l'avantage d'être aussi beaux qu'un fixie, et d'être à peu près aussi légers, sans avoir besoin de toute cette stupide descente en pédalant.

1
1
2013-07-26 13:37:35 +0000

Je roule à une seule vitesse parce que je suis paresseux. Moins vous prenez de masse en haut d'une colline, moins vous travaillez - du moins en théorie. Le truc, c'est d'avoir le meilleur rapport de vitesse pour les collines moyennes que vous rencontrez. L'autre astuce est de ne pas être pressé quand vous êtes sur les parties plates. Il suffit de disposer d'un bon rapport de vitesse moyen ou d'un rapport de vitesse moyennement élevé. Quand je suis passé d'une ville vallonnée à une ville sans collines, à l'exception des ponts, j'ai mis un plus gros pignon avant pour monter un peu les choses et j'étais de nouveau heureux.

Une autre chose que je fais, c'est d'avoir deux vitesses simples. L'une a des pneus plus fins et est plus haute pour des vitesses plus élevées et pour un meilleur effet de refroidissement grâce à une plus grande quantité d'air qui passe devant moi pendant les chaudes journées d'été. C'est mon Schwinn Madison rouge vif et bon marché. L'autre vélo est mon Surly Steamroller, qui a des pneus plus gros et une vitesse plus basse, et qui est équipé d'un frein à rétropédalage pour un fonctionnement totalement silencieux la nuit. Je suis reconnaissant qu'ils aient enfin des phares assez puissants pour voir où vous allez sur un vélo la nuit.

En outre, j'aime mes monovitesses parce que je connais tellement bien la vitesse unique qu'elles ont, que je sais toujours mon potentiel d'accélération à une vitesse donnée. C'est une bonne information à avoir lorsque j'évite les voitures et les camions dans le trafic urbain où je fais tout mon vélo.

Bien sûr, il y a aussi le truc de l'entretien. Quand le vélo doit être à peu près parfait avant que vous ne le conduisiez, avoir une seule vitesse rend la vie un peu plus facile.

C'est mon histoire et je m'y tiens. Après une cinquantaine d'années de pratique quotidienne de la bicyclette, un homme se met en travers de son chemin.

1
1
2013-07-27 21:55:01 +0000

Parce que je n'aime pas les descentes fixes.

Aussi, parce que si 10 % du temps les descentes sont meurtrières & 10 % du temps je tourne, les autres 80 % du temps le truc s'envole !

1
1
2010-11-03 18:28:36 +0000

Parce que vous n'avez besoin que d'une seule vitesse quand le rapport est parfait (44/16).

1
0
2013-06-05 00:28:19 +0000

30 des 40 dernières années (10 ans d'arrêt pour cause de maladie ou de blessure) à faire du vélo en tant que navette, course ou combinaison des deux. Un peu de malformation cardiaque, trop vieux, trop lent, trop démodé pour envisager de reprendre une quelconque forme de course. Mais j'aime le vélo. Le coût du rééquipement de la LiteSpeed de 1995 a été plus élevé que celui prévu pour le cyclisme. Une alternative moins coûteuse était un FGSS de qualité. La course à une vitesse en raison du terrain vallonné sur lequel je roule. Engrenage 42x18. Un peu trop rapide dans les montées, moins rapide dans les descentes. Je tourne sur les plats à plus ou moins 1 mph. Les descentes sont difficiles à négocier. SS veut dire tourner à 27-29 mph et ensuite se mettre en roue libre. Zone rurale. Des hipsters ? Nous avons de vieux hippies et des cous rouges.

En résumé : 1. peu coûteux, 2. simple d'entretien, 3. amusant

0
0
2012-10-25 05:36:06 +0000

J'aime beaucoup monter en singlespeed. C'est beaucoup plus relaxant, vous n'avez pas à penser à changer de vitesse, vous n'avez qu'à pédaler, et si vous voulez aller plus vite, vous pédalez plus vite.

C'est beaucoup plus rapide aussi, il y a beaucoup moins de frottements, selon wikipedia c'est 10-15% plus efficace. Je cours un 52-20 et c'est bon jusqu'à environ 45-50 km/h. Beaucoup moins d'entretien, plus léger, plus silencieux. Il a aussi l'air beaucoup plus propre. J'aime vraiment le côté non maintenance des choses. Ils sont en fait plus rapides sur le plat.

0